Partick Juvet : "Got a feeling" ou l'album de la gloire

08/03/2021

En 1977, Patrick Juvet prend un véritable virage dans sa carrière. Jusqu'alors "chanteur à minettes", il devient un étendard de la disco. Entre 1971 et 1975, pas moins de 3 albums et 8 singles sortent, vendant au minimum 175 000 exemplaires pour chacun. Cependant, durant la deuxième partie de cette décennie, avec la montée en puissance da la mouvance disco, ses ventes de disques vont très vite s'envoler à l'internationale.

En 1978, Patrick Juvet est au sommet de sa gloire. Après le succès de "Où sont les femmes", Barclay - avec lequel il est sous contrat - lance une énorme campagne marketing pour son tout dernier album "Got a feeling". Pour les besoins de la promotion, un single sort. En dehors des USA, du Royaume-Uni et de la France, la maison de disques met tout en oeuvre pour faire vendre plus d'1,7 millions de copies.

Patrick Juvet parvient, qui plus est, à se hisser à la 125ᵉᵐᵉ place du top 200 des ventes d'albums aux USA. Une véritable prouesse pour un artiste francophone ! En outre, le LP décroche un disque d'or en France en 4 jours seulement.

Sorti en single, "I love America" est le titre de l'album qui rencontre le plus de succès travers le monde; que ce soit au Royaume-Uni où il atteint la 12ᵉᵐᵉ place des ventes ou bien aux USA où il enflamme les discothèques de New-York à Atlanta et se classe à la 5ᵉᵐᵉ place du National Disco Action Top 40. "I love America" le propulse star des dancings et lui permet de se faire connaître dans 25 pays. Pour la petite histoire, la chanson sortira également sur une compilation disco ("A Night at Studio 54") regroupant divers artistes. Ces derniers seront consacrés disque d'or le 21 août 1979 aux États-Unis où près d'un million de disques s'écouleront.

Figurant aussi sur cet album, "Où sont les femmes" reste son succès le plus populaire en France (2ᵉᵐᵉ des ventes en août 1977).